Mont d’Or

Fromage au lait de vache, à pâte molle et à croûte lavée, affinage de 21 jours.

Après avoir passé tout l’été a gambader dans les pâtures, les vaches Montbéliardes rentrent à l’étable. Leur production de lait diminue tellement l’hiver qu’il n’est plus possible de fabriquer les grandes meules de Comté très gourmandes en lait, alors chacun fait son vacherin que l’on nomme d’abord fromage « de bois » , fromage « de crème », ou  fromage « de boëte ».

Le Mont d’Or reste aujourd’hui encore un produit saisonnier, même si sa fabrication ne dépend plus de la météo, ce qui en fait son originalité. Les fromagers le fabriquent du 15 août au 15 mars et il est vendu entre le 10 septembre et le 10 mai.

Pour ma part, la première fois que j’en ai mangé, le goût de l’épicéa m’a paru beaucoup trop prononcé.
Faut dire que tout me semblait avoir le goût du sapin… Argh ! Ecœurant. Mais c’est drôle comme on s’habitue à tout, car maintenant ça ne me le fait plus du tout, « j’nin minjro su l’tiète d’un pouilleu ! »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s