L’hiver arrive et la neige aussi…

Même si certains Francs-Comtois nous appellent les « Nordiques » et sont persuadés que nous vivons l’hiver sur une sorte de banquise en nous déplaçant avec des chiens de traîneaux…  Nous…Nordistes, ne sommes pas du tout habitués aux rigueurs de l’hiver Franc-Comtois.

Mon premier hiver ici a été terrible, je n’avais jamais eu aussi froid ! Faut dire que naïve comme je suis, j’avais gardé mes habitudes vestimentaires du nord, c’est à dire des vêtements surtout destinés à me protéger du vent.
Il faut savoir qu’il n’y a que très rarement du vent en Franche-Comté mais que les températures sont souvent négatives en hiver et parfois même au printemps, je n’vous dis pas comme j’avais l’air fine avec mon petit coupe-vent !!

En tout cas, ça y est les jours diminuent, les températures baissent, certains ont déjà eu de la neige d’autres seulement des gelées matinales, mais dans tous les cas il est temps de préparer sa voiture pour les déplacements tant redoutés dans la neige.

Quelques conseils en équipement :

  •  Investir dans les pneus neige, même s’ils n’évitent pas les glissades, ils permettent quand même une meilleure adhérence.
  •  Un « gratte-gratte » avec moufle intégrée (c’est mieux pour nos mimines).
  •  Prévoir une couverture et des barres énergétiques. Franchement, je ne pense pas que ce soit un luxe d’avoir cela dans sa voiture l’hiver, car chaque année on peut voir aux info, des familles entières bloquées par la neige sur l’autoroute.
  • Votre lave-glace est-il résistant aux températures négatives ?
  • Votre batterie est-elle chargée suffisamment ?
  • Votre carrosserie est-elle impeccable ? Attention le sel ne pardonne pas.
  • lubrifiez vos joints de portières avec du lubrifiant silicone.

Conseils de conduite sur neige :

  • Avant de partir : déneiger au maximum votre voiture et surtout les phares avant et arrière, et ne jamais penser que vos essuie glace sont assez forts pour dégager la neige sur votre « carreau » arrière… je vous aurais prévenu !!
  • Au démarrage : jouer avec l’embrayage, si nécessaire démarrer en seconde et surtout éviter les accélérations brusques.
  • Le mot d’ordre est : ANTICIPATION
  • La conduite : Il faut être souple, comme si vous conduisiez sur des oeufs… les mouvements brusques sont à bannir.
  • Le freinage : Attention aux distances de freinage, elles sont x 4 sur la neige, privilégiez le frein moteur, jamais de freinage brusque, essayez d’appuyer sur la pédale par à coups pour conserver de l’adhérence.

Dernier conseil : pensez à tester l’adhérence de votre voiture au tout début de votre trajet.

Aller,  Bonne route !

Publicités

Stop aux préjugés !!

Automne 2004…

Mon premier automne en Franche-Comté. Je suis très surprise de voir à quel point il peut pleuvoir sans interruption durant des semaines entières. 2 jours seulement sans pluie sur un mois…La grosse déprime…pfff
Voici quelques photos des inondations… Le doubs déborde sur Valentigney.

Le plus drôle, c’est que tout le monde autour de moi était content pour moi : « Toi tu as l’habitude, ça doit te rappeler chez toi… »

Ha les clichés !! J’avais beau m’évertuer à leur dire que pas du tout… que chez moi (sur la côte) le vent balaie les nuages et quand il pleut, ce n’est que par averse mais qu’entre deux draches, il peut y avoir un grand soleil.

Mais impossible de les convaincre… Alors pour faire taire tous ces a priori, voici la carte relevant la moyenne de la pluviométrie de 1961 à 1990 en mm en France.

No comment !!