Les Eurockéennes

Le woodstock Franc Comtois ??
Non pas vraiment, il manque les moustaches, les rouflaquettes et le côté psychédélique, mais sinon c’est le même principe :
3 jours et 3 nuits de musique en plein air, toujours le premier week-end de juillet.(cette année, 29, 30 juin et 1er juillet)

Environ 90 000 entrées pour Belfort, soit 5 fois moins qu’à Woodstock en 1969.

Le festival des Eurockéennes est né en 1989, il devait s’appeler « le festival du Ballon » car l’idée était de faire un festival au Ballon d’Alsace, mais par soucis écologique, il a été déplacé sur la presqu’île du Malsaucy.
3 jours, 4 scènes, 59 concerts :
La grande scène accueille les têtes d’affiche nationales et internationales et 25 000 spectateurs.
Le club Loggia c’est la plus petite scène. Plus intime, elle accueille 4 000 personnes.
La plage, les pieds dans l’eau, 8 000 festivaliers peuvent  venir écouter les différents groupes.
L’esplanade green Room est la nouvelle scène qui remplace le chapiteau, devant, il y a de la place pour 17 000 mélomanes.

Pour ceux qui veulent profiter à fond, possibilité de dormir au camping en tente, sous un tipi ou en tente Inuits…

Bon, je ne peux pas vous parler de mes impressions pour l’instant, car je n’y ai jamais mis les pieds, problème d’emploi du temps…
Mais j’ai mes places pour cette année, donc je risque de poster mes commentaires after Eurock…

Pub de 1969 pour le festival de Woodstock, qui finalement n’a pas eu lieu à Woodstock…
« Trois jours de paix et de musique. Des centaines d’hectares à parcourir. Promène-toi pendant trois jours sans voir un gratte-ciel ou un feu rouge. Fais voler un cerf-volant. Fais-toi bronzer. Cuisine toi-même tes repas et respire de l’air pur ».

Publicités